Pages Navigation Menu

Un autre regard sur le monde

La splendeur des pagodes de Bagan

Bordée par la Chine, le Laos, la Thaïlande et l’Inde, le Myanmar qui n’est autre que l’ex Birmanie incarne un bien surprenant carrefour des civilisations, et ce sans renier sa culture ni son identité.

bagan-pagode

Progressivement ouvert à la fois aux investisseurs étrangers, au tourisme depuis 1990 et sous le joug de la junte militaire, le Myanmar a évolué aussi bien en termes de droits qu’en matière de liberté d’expression. La découverte des biens de consommation, l’accès à Internet ainsi qu’aux différents réseaux sociaux n’ont pas manqué de changer la donne au même titre que l’accroissement pour le moins exponentiel de son parc automobile.old-bagan-temples

Cependant, c’est en 2015 qu’un pas supplémentaire et relativement significatif vers la démocratie semble avoir été entrepris à la faveur de la triomphale victoire du LND, le parti d’Aung San SuuKyi. Le Myanmar réserve ses charmes aux voyageurs qui osent aller au bout de leurs rêves…

En dépit de son extraordinaire évolution, le Myanmar n’a rien perdu de ses multiples charmes, ni même du légendaire sens de l’hospitalité qui anime chacun de ses habitants. Cette destination un tantinet inattendue et dans un sens quelque peu insolite dispose de sites touristiques de toute beauté à l’instar de Bagan.

S’il est site archéologique qui a vocation à faire figure de musée à ciel ouvert, c’est incontestablement de Bagan qu’il doit s’agir. Située sur les rives de l’impétueux fleuve Irrawaddy, se dresse Bagan, ses temples dont pas moins de 2 000 pagodes et bien évidemment ses stûpas…

Édifiées dès le XIe et jusqu’au XIIe siècle, les pagodes étaient au nombre de 4 000. Toutes celles qui ont résisté aux affres du temps et au déchainement des éléments contribuent à mettre en point d’orgue la richesse du patrimoine architectural de Bagan. Il est à noter que quelques-unes sont ornées de somptueuses peintures murales.

Une visite du site de Bagan en bonne et due forme débute bien souvent par une halte à NyaungOo, prétexte à un brin de shopping. Possédant une pléiade de boutiques et dotée d’un marché caractéristique, NyaungOo ne manque pas d’attraits.

Quant à Old Bagan, il faut savoir que ce lieu est particulièrement prisé par une clientèle fortunée, laquelle a coutume de séjourner dans des hôtels de prestige.

En ce qui concerne New Bagan, il va sans dire que bien qu’abritant une kyrielle d’hôtels, ce site touristique n’en demeure pas moins plus tranquille.

Le spectacle offert par les temples baignés de lumière évolue tout au long de la journée. Cela étant, c’est lorsque le soleil prend congé que les lieux se chargent d’un voile mystérieux et d’une splendeur qui mérite amplement que l’on s’y attarde un tant soit peu.

Au gré de ses envies de découvertes, tout un chacun peut effectuer une promenade à vélo, voire s’aventurer au bord de l’Irrawaddy en calèche.

La réalité semble vouée à surclasser bien des rêves. Bagan est un site touristique qui présente toutes sortes d’avantages pour quiconque désire en prendre plein les yeux et s’ouvrir à une culture qui n’a rien perdude son authenticité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *