Pages Navigation Menu

Un autre regard sur le monde

Visite la pagode de Bich Dong à Ninh Binh

Visite la pagode de Bich Dong à Ninh Binh

Située à 9 km de la ville de Ninh Binh, la pagode de Bich Dong – qui signifie pagode dans la Grotte de Jade – se situe sur le flanc d’une montagne abrupte. Devenue mondialement connue grâce au film « Indochine » de Régis Wargnier, cette merveille est surnommée « la baie d’Halong terrestre ». Il serai regrettable de ne pas visiter Bich Dong lors de votre voyage au Vietnam.

Selon la légende, vers 1705 (sous le règne des rois Lê antérieurs), deux bonzes supérieurs Tri Kien et Tri The sont partis pour propager le bouddhisme dans la région. En arrivant ici, à Bich Dong, ils ont remarqué que ce terrain était au centre de 5 montagnes les entourant comme 5 pétales de lotus. Ils ont alors décidé de construire 3 pagodes, une Inférieure, une Moyenne et une Supérieure.

Pour atteindre le pavillon inférieur (dit aussi pagode Inférieure) fait intégralement en pierres taillées, le visiteur doit traverser un pont enjambant un lac de lotus, lui aussi en pierres.

Sur sa droite, un escalier de 120 marches emmène ensuite le visiteur au deuxième pavillon (pagode Moyenne). L’allée, ombragée par des arbres centenaires, arbore la forme d’un S. Il est possible de s’arrêter un long moment ici, le pavillon en question étant original à plus d’un titre sur le plan architectural. Émergeant d’une roche calcaire à la paroi verticale, cette partie de l’édifice est ornée de sculptures en pierre à l’effigie des quatre animaux sacrés du bouddhisme.

Pour atteindre le dernier pavillon (pagode Supérieure), placé au sommet de la montagne, il faut emprunter une allée qui part de la grotte avec 22 marches de pierres. D’ici, s’offre au visiteur une vue imprenable à 360° sur le paysage de la province de Ninh Binh.

Une véritable incroyable de 4 saisons

Chaque saison de l’année procure au site une beauté différente. Au printemps, les rizières des deux rives de la rivière sont verdoyantes. Vers le mois de mai, elles deviennent dorées. En été, les lotus parfument toute la zone. Les éperons rocheux de formes diverses réveillent l’imaginaire. Les habitants leur ont attribué des noms en fonction de leurs formes et bien sûr, ils n’ont pas manqué non plus d’inventer des histoires sur cette nature qui s’est montrée particulièrement inventive.

L’eau est tellement limpide qu’on peut voir les vallisnerias et les élodées au fond de la rivière. Mais ce sont les grottes qui fascinent le plus les touristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *