Pages Navigation Menu

Un autre regard sur le monde

Une aventure particulière dans les Vosges

Les Vosges font parler d’elles avec son célèbre massif qui occupe une importante portion de son territoire. Son plus haut sommet est le Grand Ballon qui culmine à près de 1 450 m. Ce joyau naturel offre des randonnées exceptionnelles. En été, les voyageurs ont le choix entre une balade à pied, à vélo (VTT.) ou à cheval. En hiver, ils réaliseront l’aventure en raquettes. Les routards pourront entamer leur parcours au départ du parking du Grand Ballon. À noter que le meilleur moment d’entreprendre cette activité est durant un temps dégagé. Cela permet aux visiteurs de profiter d’un panorama idyllique sur l’ensemble des plaines alsaciennes, sur la Forêt-Noire et sur la chaîne des Alpes. Au fur et à mesure qu’ils prendront de l’altitude, ils verront les évolutions de la végétation vosgienne.

Découvrir la beauté des sommets vosgiens à la nuit tombée

Avec ses paysages contrastés, les Vosges donnent aux vacanciers l’opportunité de découvrir ses diverses facettes sous un jour différent. En effet, mis à part les activités en plein air à faire pendant la journée, il est également possible d’y réaliser des randonnées nocturnes. Comme ce département regorge de nombreux sites skiables, l’aventure pourra s’effectuer en raquettes à neige. Les visiteurs pourront, par exemple, emprunter les pistes du Markstein. Celles-ci, avec une altitude de plus de 1 200 m, constituent l’une des stations populaires de sport d’hiver du territoire vosgien. Il est à souligner que pour cette promenade, recourir aux services d’un guide local est indispensable. Ce dernier, en plus de jouer le rôle d’accompagnateur, saura commenter les différents éléments naturels des paysages.

Conseils pour une randonnée réussie

Quelques paramètres sont à considérer avant de partir pour un séjour randonnée dans les Vosges. Bien que les sommets de ce département ne présentent pas trop de sentiers rudes, il est quand même important de se préparer pour éviter les mauvaises surprises. Dans le cas où les touristes ne voudront pas adhérer un club alpin vosgien, ils devront établir à l’avance leur itinéraire. Pour cela, ils pourront se procurer une carte incluant le plan détaillé de la région. En ce qui concerne l’équipement, les chaussures montantes seront à privilégier. Pour ceux qui ont les genoux fragiles, ils sont conseillés à se munir d’un bâton de marches. Comme la tente alourdit le sac, il est donc astucieux de passer les nuits dans une ferme auberge. Cette dernière est notamment très courante dans le Haut-Rhin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *