Pages Navigation Menu

Un autre regard sur le monde

Potosi, une ancienne puissance économique

Potosi, une ancienne puissance économique

Cette petite ville, sur le chemin du Salar d’Uyuni, était la principale productrice de l’argent en Amérique du Sud. C’est lors de la colonisation au quinzième siècle que l’exploitation de cette denrée s’est mise en place. La fortune de la royauté espagnole venait d’ailleurs principalement de Potosi.

Environ 30000 tonnes de lingots d’argent ont été récupérés dans ces mines. Impressionnant n’est-ce pas ?

Maintenant que nous comprenons l’histoire de Potosi, voyons les différents endroits qu’il faut visiter dans cette ville.

La maison de la monnaie

Qui dit argent dit monnaie. Effectivement, à Potosi, on peut retrouver la maison de la monnaie. Ce lieu a permis de fabriquer les monnaies de tous les pays d’Amérique du Sud ou presque.

C’est maintenant un musée où l’on peut admirer des œuvres d’arts ainsi que les machines qui servaient à fabriquer la monnaie. Elles sont toujours en très bon état.

Vous ferez à coup sûr un voyage à travers le temps en visitant ce lieu.

De plus, le prix d’entrée n’est pas du tout excessif et il correspond environ à 3 euros.

Les mines de Potosi

Comment aller Potosi sans visiter les mines ? C’est impossible.

En effet, grâce aux agences de voyage locales, il est possible de rentrer à l’intérieur des mines et ainsi visiter ces lieux sombres et atypiques. Vous pourrez donc apercevoir les miniers qui travaillent dans des conditions extrêmes.

Il y a aussi un petit marché assez proche pour vous procurer quelques souvenirs venant de ces souterrains.

Le couvent de sainte-Thérèse

C’est certainement l’endroit qu’il faut visiter en venant à Potosi. En effet, il est tellement chargé d’histoire et il y a beaucoup de légende à son sujet.

Les familles les plus fortunées, plaçaient leurs filles dans ce couvent dès l’âge de 12 ans. Elles y restaient toute leur vie et étaient même enterrées dans ces lieux, sous une des pièces du couvent. Autant vous dire qu’elles n’avaient pas de vie.

C’est le premier couvent qui vit le jour en Bolivie. Il a la particularité d’avoir des catacombes qui le relie à l’église San Francisco. Il paraît que les nones et les prêtes empruntaient ces tunnels pour se transmettre les messages importants. Mais cela servait aussi à transporter les prisonniers politiques.

Quelques autres lieux à voir à Potosi

  • La Basilique San Francisco
  • La place du 10 novembre au centre-ville
  • Les bains thermaux pour se détendre

Potosi, le chemin du Salar d’Uyuni

Le principal atout de Potosi est que c’est un arrêt naturel pour aller ou revenir du Salar d’Uyuni, le lieu le plus touristique de Bolivie.

Le plus grand désert de sel au monde devrait aussi vous couper le souffle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *