Pages Navigation Menu

Un autre regard sur le monde

Cuba: Communisme, salsa et petites pépées

Cuba: Communisme, salsa et petites pépées

Cuba… Les tropiques, la salsa et ses danseuses. Cette île isolée du reste du monde depuis les années 50 par l’embargo américain et son choix politique de communisme s’ouvre au monde depuis 2012. Il faut se dépêcher d’en profiter car les superbes berlines américaines retapées de génération en génération, qui cachent sous leurs capots luisants des moteurs russes vont bientôt laisser place à nos nouvelles hybrides avec caméra de recul et synthèse vocale intransigeante que crachent les usines du monde. Et les plages encore sauvages de la mer des Caraïbes vont se peupler de ces hôtels prestige financés par les multinationales, car oui, tout s’achète en terre communiste comme ailleurs.

Mais dans les hauts parleurs de mon-voyage-a-cuba.com, la rutilante Buick Super Dynaflow que vous voyez passer résonnent encore les mélopées rythmées des pianos de la plus belle musique du monde. Car oui on danse encore et toujours la salsa à Cuba, tous les jours à partir de 9h, sauf le dimanche, à partir de 5 heures. Alors si vous aimez danser, faire la fête la nuit et bronzer à midi, la plus grande île des Caraïbes vous tend les bras. Mais rassurez vous, il ya de la place aussi pour les amoureux des randonnées pédestres ou équestres ou la plongée sous marine. On trouve maintenant de beaux vélos à suspension qui permettent de rivaliser avec les meilleurs chevaux; et si vous n’avez pas peur de mettre les pieds dans la gadoue de temps en temps vous pouvez parcourir la pampa à bicyclette, cheveux aux vent ou sous sombrero de préférence à partir de midi car le soleil là-bas donne, donne, donne…mais les chambres ne sont pas chères quand on sait chercher 😉

Bonjour chez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *