Pages Navigation Menu

Un autre regard sur le monde

10 raisons qui font de La Gomera un paradis de la randonnée

1.La beauté de ses paysages

Des paysages à couper le souffle tel que les monuments naturels de « los Roques » (piton phonolitiques se détachant de la forêt du Garajonay), le Roque Cano de Vallehermoso, le Canyon de El Cabrito, le Canyon de Guarimiar… Le parc rural de Valle Gran Rey caractérisé par des cultures en terrasses coincées dans une vallée aux hautes parois (de près de 1000m de haut). Ou encore le parc naturel de Majona.

2. La diversité de ses paysages

Grâce aux alizés qui apporte de l’humidité à l’île, le versant nord jouit d’une végétation subtropicale sur la zone basse et d’une forêt de lauriers en altitude. Ses cultures en terrasses vertes toute l’année rappellent l’Asie.

Le sud jouit d’un climat très ensoleillé. Ses profonds canyons et ses palmeraies rappellent l’Atlas marocain.

L’altitude (l’île culmine à 1487m) explique également une importante variété de climat. Plus de 10 degrés d’écart entre le sommet et la côte.

On comprend pourquoi on la considère comme un mini continent. Seulement 20 min de voiture et on l’a l’impression de changer de pays, voire de continent !

3. Le parc national du Garajonay

Ce parc national protège un écosystème de grande valeur : la laurisylve, forêt de « nuages » composée de très nombreux endémisme. 51% du parc est une réserve intégrale et une part importante est une forêt primaire.

4. Une île préservée

Les espaces naturels protégés représentent un tiers de l’île. Sa faible densité 21.000 habitants pour un territoire de 370 km2 explique que les villages y sont peu nombreux et qu’une nature vierge domine très largement sur les zones urbanisées.

5. Un climat idéale 12 mois / an

Un été et un hivers doux, pas de saison des pluies, des températures au niveau de la côte comprises entre 17C et 27C, pas de saison des pluies permettent d’y venir toute l’année. Sans aucun doute, un des meilleurs climats du monde !

6. à seulement 4 heures d’avion de la France

Les Canaries sont à 4 heures de vol au sud de l’Europe. Pour aller à La Gomera il faut passer par Tenerife. Or les connexions entre Tenerife et la France sont fréquentes. La Gomera est à une heure en bateau de Tenerife et le port est à seulement 20 min de l’aéroport international. Le fait que La Gomera n’a pas de connexions directes la protège du tourisme de masse. Et en même temps elle n’est pas très isolée car bien connectée à Tenerife.

7.  650 km de sentiers

La densité de sentiers y est énorme car 650 km la sillonne en tous sens ! On peut passer 1,2, 3 semaines facilement sans s’ennuyer.

8. Des sentiers bien entretenus

L’île de La Gomera a fait du tourisme vert et de la randonnée une priorité. Ses sentiers sont donc très bien entretenus.

9. Les Canaries un endroit sûr

Les Canaries font partie de l’Espagne et de l’Europe. Le niveau de développement y est donc élevé. De plus l’archipel a la chance de ne pas être une cible du terrorisme.

10. Des secours en montagne et des hôpitaux de bonne qualité

La randonnée est de loin le sport le plus pratiqué de l’île. Des voyageurs de nombreux pays viennent pour la parcourir à pied. Le gouvernement des Canaries a donc mis en place un système de secours en montagne performant : secouristes de montagne, hélicoptère…

 

N’hésitez pas à vous rapprocher de Ipalan agence française proposant des excursions de randonnée sur l’île de La Gomera. Audrey, sera vous conseiller et proposer des randonnées adaptées à votre niveau, vos centres d’intérêts…

www.ipalan.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *